mois précédent

Avril 2019

mois suivant
lundimardimercredijeudivendredisamedidimanche
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Lundi 15 Avril 2019 - 17:30

Formation à la paléographie

Paléographie :

Lundi 15 Avril 2019 à 17h 30 - Maison des associations : atelier animé par Patrice Laval

Samedi 13 Avril 2019 - 14:00

SORTIE DU MOIS

La sortie du mois aura lieu le samedi 13 avril après midi et nous conduira au château de Montfa.

Rendez-vous à 14h (salle Gérard Philipe) ou à 14h 30 au parking (sur la route de Montfa/La Chicane à Peyregoux, embranchement de la ferme de Boudet).

Attention ! Le parking est petit (complétez les voitures) ; accès au château (20 mn) par un chemin de terre en forte déclivité : prenez de bonnes chaussures et préparez-vous à marcher un peu !


Mardi 09 Avril 2019 - 17:30

La fondation de la bastide de Revel

Mardi 9 avril 2019 à 17h 30 – Auditorium de la Médiathèque

Jean-Paul Calvet

La fondation de la bastide de Revel

La ville de Revel a été créée en 1342 (1341) par la volonté du roi Philippe VI de Valois. Elle fut ainsi dénommée en signe de gratitude pour son chancelier Guillaume Flote, seigneur de Revel (Ravel) dans le Puy-de-Dôme.

Revel est une bastide de dernière génération et, à ce titre, est signée par une typologie urbaine très caractéristique et souvent prise en exemple des villes à plan hippodamien (rues qui se croisent à angle droit) avec une halle, un beffroi et des galeries couvertes (« las garlandas ») en son centre.

Entourée à l’époque d’un système défensif (remparts et tours), elle a aussi été une place forte militaire et stratégique, notamment durant les Guerres de Religion.

Président de la Société d’histoire de Revel, Jean-Paul Calvet a entrepris une monumentale histoire de cette ville (5 tomes sont prévus !).

Lundi 01 Avril 2019 - 17:30

Marchand de peaux de lapin : un métier disparu

Lundi 1er avril 2019 à 17h 30 – Maison des Associations (salle Jeanne-Cabrol)

Christian Thomas

Marchand de peaux de lapin : un métier disparu

À l’aide d’un film « Lapin tu as eu ma peau » et de commentaires passionnés, le conférencier nous fera découvrir un métier qui fut le sien et celui de sa famille. Les plus anciens se souviennent du pelharot, qui ramassait autrefois les chiffons et les peaux de lapin, parcourant villes et campagnes. Mais bien peu connaissent l’utilisation qui était faite des pelisses qu’il collectait, matière première de trois industries : la chapellerie, la confection d’apprêts textiles et la fabrication de colle. La redécouverte d’un petit métier aujourd’hui disparu !