Aline Alary, Bertrand de Viviés

Coiffes et déformation crânienne en Haut-Languedoc

Cahier n°41 de la Société culturelle du Pays Castrais de 40 pages 21 x 29,7 cm, abondamment illustré en couleurs.
ISBN13 978-2-904401-71.8 - Prix : 12 €

Ce cahier regroupe des études qui peuvent paraître a priori sans rapport entre elles :

  • dans la première Aline Alary étudie les coiffes portées par les femmes du Haut-Languedoc de la fin du XIXe siècle au début du XXe. C’est le fruit de longues années de collecte, de restauration et d’exposition qu’elle a menées avec une poignée de passionnés

  • dans la seconde, Bertrand de Viviés établit une synthèse sur la pratique de la déformation crânienne dans notre région.

Pourtant un lien s’établit entre ces travaux. Dans le cas de la déformation crânienne, après la manipulation initiale des crânes, pratiquée peu après la naissance, il convenait de trouver un outil permettant d’obtenir la permanence de l’effet obtenu. C’est là que, pour les femmes, les coiffes et leurs accessoires jouaient un rôle de contrainte et de maintien du crâne dans la forme souhaitée.

La pratique de la déformation crânienne a progressivement disparu au XIXe siècle, mais les coiffes et leurs accessoires n’ont-ils pas conservé quelque temps encore, peut-être à l’insu de leurs créateurs, quelques-unes de leurs fonctions de l’époque précédente ?