François Maffre, Aimé Balssa

L’église Saint-Jacques de Villegoudou

Histoire et description de l'édifice


Cahier n°33 de la Société culturelle du Pays Castrais de 52 pages 21 X 29.7, abondamment illustré en couleur, couverture couleur.
ISBN13 978-2-904401-59.8 - Prix : 15 €

Lieu d’accueil des pèlerins dès le haut Moyen Âge, le quartier de Villegoudou abrite à partir du XIIIe siècle un hôpital Saint-Jacques. Une simple chapelle est probablement érigée dans un premier temps à son voisinage, puis vers la fin du XIVe siècle une église, associée à une paroisse, annexe de Sainte-Foi.
Seul subsiste aujourd’hui de cette première église le clocher gothique, le reste de l’édifice ayant été détruit au cours des guerres de religion. Après les guerres de Rohan, l’édifice est reconstruit et Saint-Jacques devient la seule paroisse castraise de la rive gauche de l’Agout. Elle est dotée au milieu du XVIIIe siècle d’un élégant chœur baroque, orné de cinq magnifiques toiles de Charles Joseph Natoire (1700-1777).
Tout au long des siècles suivants, l’église a reçu une ornementation de qualité : tableaux en provenance de la Chartreuse ou commandés à des peintres castrais de renom (Jean et Charles Valette notamment), orgue du XVIIe siècle en provenance de Notre-Dame de la Dalbade à Toulouse, fresques de l’artiste Nicolaï Greschny…
L’église Saint-Jacques de Villegoudou constitue aujourd’hui un ensemble remarquablement homogène abritant de nombreuses œuvres de grand intérêt.
Ce Cahier constitue la première étude détaillée consacrée à l’édifice. Il a pour objectif de le faire mieux connaître au public de Castres et d’ailleurs en décrivant son histoire et son architecture, en présentant les principaux objets qu’il abrite. Peut-être contribuera-t-il à faire prendre conscience à chacun de la valeur de cet héritage du passé, afin que d’indispensables travaux d’entretien et de remise en état puissent être engagés un jour prochain.