Aimé Balssa

Se soigner à Castres, au temps des rois

Médecins, chirurgiens, apothicaires, hôpitaux castrais sous l'Ancien Régime

Un livre de 216 pages 18 x 24, couverture quadrichromie pelliculée - Nombreuses illustrations en noir et blanc.
ISBN13 978-2-904401-49.7 - Prix : 24 €




A toutes les époques, la lutte contre la maladie et le traitement des blessures ont figuré parmi les principales préoccupations des hommes.
Un temps réservée aux religieux, la dispensation des soins est reprise au cours du Moyen Âge par des professions nouvelles : médecins, chirurgiens, apothicaires. Des hôpitaux se créent afin de secourir les plus démunis. Du Moyen Âge à la Révolution, ces professions et ces institutions s’implantent et s’organisent lentement, œuvrant dans le cadre contraignant de la médecine hippocratique. Il faut attendre le XVIIIe siècle pour voir s’amorcer un renouvellement de la pensée médicale.
Comment se soignait-on au temps des rois à Castres, ville moyenne du Languedoc ? Ce livre étudie siècle après siècle l’implantation, l’organisation, le rôle, la position sociale des professionnels de santé de cette ville. Il décrit leur pratique dans le contexte sanitaire de leur époque. Il précise les caractéristiques des hôpitaux et leur évolution au cours des temps. Il analyse les écrits de quelques praticiens locaux éclairés comme Jean Vigier, Pierre Borel, Sylvain Malzac, Jean-François Icart ou Alexis Pujol…
En annexes, sont fournis des notices biographiques relatives aux personnels de santé castrais d’Ancien Régime ainsi qu’un répertoire bibliographique de leurs œuvres.

Prix du livre d’histoire de l’Académie du Languedoc 2010